Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc

Ci-dessous les Programmes relatifs à la formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc dispensés par notre cabinet de formation Professionnelle.

01- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Fondamentaux de l’immobilier

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Fondamentaux de l’immobilier sont  :

  • Repérer les acteurs du secteur de l’immobilier

  • Mémoriser le vocabulaire et les concepts clés pour exercer ses missions

  • Identifier les nouveaux enjeux liés aux impératifs environnementaux dans les pratiques immobilières

Formation Fondamentaux de l’immobilier
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

02- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Comprendre les règles fondamentales de la copropriété

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Comprendre les règles fondamentales de la copropriété sont  :

  • Comprendre le fonctionnement d’une copropriété
  • Situer le rôle du syndic dans l’organisation de la copropriété
  • Identifier les différentes interventions possibles
  • Appréhender les spécificités pour une meilleure mise en œuvre
  • Avoir un rôle de conseil et d’accompagnement
Formation Comprendre les règles fondamentales de la copropriété
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

03-Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : La vente immobilière en viager

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée La vente immobilière en viager sont  :

  • Comprendre le mécanisme de la vente moyennant paiement d’une rente viagère
  • Maîtriser la règlementation applicable
  • Conseiller et accompagner les parties dans la finalisation du contrat
Formation La vente immobilière en viager
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

04- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Décoder les spécificités de la vente en viager

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Décoder les spécificités de la vente en viager sont  :

  • Comprendre les mécanismes d’une vente viagère et au réméré.
  • Connaître la réglementation et la fiscalité.
  • Identifier les méthodes de calcul de la vente en viager.
  • Conseiller et accompagner la transaction immobilière en viager.
Formation Décoder les spécificités de la vente en viager
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

05-Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : La Vente en Etat Futur d’Achèvement

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée La Vente en Etat Futur d’Achèvement sont  :

  • Identifier les principaux avantages et inconvénients d’une Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA)
  • Maîtriser les différentes étapes du montage
  • Sécuriser vos pratiques afin de mettre en œuvre une VEFA
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

06- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : La cession de fonds de commerce

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée La cession de fonds de commerce sont  :

  • Appréhender l’opération de cession dans ses dimensions juridique, sociale et fiscale pour la mettre en œuvre efficacement

  • Perfectionner ses techniques rédactionnelles pour sécuriser ses pratiques

  • Anticiper les conséquences fiscales et patrimoniales de la cession

Formation La cession de fonds de commerce
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

07- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Cession d’actif immobilier

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Cession d’actif immobilier sont  :

  • Identifier l’objet et la mise en œuvre de la cession
  • Maitriser la notion d’actifs
  • Connaitre l’encadrement et la fiscalité d’une cession
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

08- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : L’estimation – l’évaluation et l’avis de valeur

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée L’estimation – l’évaluation et l’avis de valeur sont  :

  • Développez les compétences nécessaires pour définir la différence entre estimation et expertise, 
  • Déterminer les différentes valeurs et méthodes d’expertise aux regards des différents types d’immeubles à évaluer.
  • Estimer la valeur des biens immobiliers (appartements, lots, maisons, terrains, fonds de commerce, bail ou pas-de-porte, bureaux…),
  • Apporter à son client un avis et un service éclairés.
  • Rédiger un avis de valeur.
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

09- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Pathologie du bâtiment

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Pathologie du bâtiment sont  :

  • Maîtriser le vocabulaire technique lié à la construction
  • Maîtriser les désordres principaux du bâtiment, identifier les solutions envisageables pour chaque désordre
  • Développer un regard expert auprès de vos interlocuteurs
Formation Pathologie du bâtiment
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

10- Formation Fondamentaux de l'immobilier au Maroc : Rénovation énergétique des bâtiments

Les objectifs de la Formation Fondamentaux de l’immobilier au Maroc intitulée Rénovation énergétique des bâtiments sont  :

  • Identifier les étapes de réalisation d’un audit énergétique global

  • Exploiter les résultats d’un audit énergétique

  • Être capable de formuler des préconisations de rénovation énergétique

Formation Rénovation énergétique des bâtiments
Pour plus de détails, cliquez sur l'image

Qu’est-ce que l’immobilier ?

Définition

Le terme immobilier vient d’un mot latin qui fait référence à quelque chose qui est lié à la terre de manière indissociable, physiquement et juridiquement.

C’est-à-dire une structure qui ne peut pas bouger sans causer de dégâts !

Définition du terme immobilier

  • Les bâtiments, maisons et parcelles ou terrains sont immeubles. Ce type de propriété fait partie de ce qu’on appelle l’immobilier, car il est intimement lié au terrain.
  • Il est courant que l’immobilier fasse partie d’un registre qui offre au propriétaire une plus grande protection. 
  • Dans tous les cas, même si un terrain est considéré comme une propriété, le concept utilisé le plus fréquemment pour désigner les structures architecturales est appelé maisons.
  • Contrairement aux biens immobiliers, les biens meublés sont ceux qui peuvent être déplacés d’un endroit à un autre tout en conservant leur intégrité.
  • Les voitures, les motos, les bateaux et les avions sont des exemples de biens meublés

Il existe d’autres différences entre ces deux types d’éléments : 

  • Par exemple, en théorie, l’immobilier est plus cher que les biens meublés, bien que ce ne soit pas toujours le cas !
  • Une autre différence courante est que les biens immobiliers sont des objets hypothécaires, tandis que les seconds ne le sont généralement pas. 
  • À son tour, il convient de mentionner qu’entre ces deux types de marchandises, il existe des différences juridiques.
  • Les propriétés peuvent être enregistrées au Registre foncier, à contrario des autres qui ne le peuvent pas.
  • Les biens mobiliers ne peuvent pas être hypothéqués, tandis que les biens immobiliers le peuvent

Immobilier – Types de biens

Il existe différents types de biens immobiliers. 

  • Propriétés par nature: celles inhérentes au sol (terrain, solaire, etc.).
  • Propriétés par incorporation: bâtiments en construction.
  • Biens par destination: biens meubles qui viennent avec un bien et le privilégient (matériel agricole ou minier). 
  • Propriétés par analogie: elles sont appelées concessions hypothécaires.
  • Biens par accession: éléments qui font partie du bien mais qui en soi sont des meubles. Par exemple des portes et des fenêtres. En usine ce sont des meubles mais installés dans une maison ils deviennent des biens immobiliers.
  • Propriétés par représentation: documents accordant la propriété. Par exemple l’écriture d’une maison à son propriétaire.

Taxes sur l’immobilier

Il existe diverses taxes qui s’appliquent aux biens immobiliers.

  • Telles que les taxes qui prélèvent la propriété et sont fixées en fonction de la valeur cadastrale ou des impôts sur le revenu. 
  • La taxe foncière est une taxe qui doit être payée de manière obligatoire à chaque fois qu’une propriété est acquise.
  • Elle est valorisée autour de la valeur dudit bien et confère à l’acheteur les droits légaux et réels de propriété du produit.
  • Cette taxe doit être payée dans la commune qui la perçoit.
  • Elle est gérée en tenant compte des informations citées dans le cadastre et des documents d’état du bien.
  • Revue annuellement pour mettre à jour les transactions effectuées autour des propriétés qui y sont enregistrées. Ce registre reste dans la municipalité correspondante et enregistre toutes les propriétés qui sont dans sa juridiction.
  • Les autres taxes pouvant être imposées sur un bien immobilier sont la taxe sur l’augmentation de la valeur des terrains urbains. Dans ce cas, si la valeur du terrain augmente, la valeur du bien augmente également et donc la taxe à payer pour cela.
  • L’impôt sur le revenu. De nature directe et de nature personnelle doit être payé par les personnes physiques à un moment donné.
  • L’impôt foncier représente la taxe sur la valeur nette des personnes physiques

Activités en immobilier

L’activité en immobilier est une expression définissant et incluant toute activité commerciale ou privée ayant trait aux biens immobiliers. Le terme désigne communément les activités de gestion et transaction s’opérant sur ces biens, mais il touche également de nombreuses activités connexes telles que : le logement, la construction, la promotion, le conseil, l’urbanisme, l’architecture, la gérance, etc. Le droit et la finance sont des domaines d’activité indispensables au fonctionnement du marché de l’immobilier.

Évolution des prix

Sur le marché de l’immobilier, les prix sont fixés librement, entre les acheteurs et les vendeurs et ont tendance à fluctuer dans le temps en fonction de facteurs externes (conjoncture économique ou politique notamment).

L’analyse du comportement des marchés immobiliers sur de longues périodes, effectuée par le ministère chargé du logement, montre que l’évolution des prix :

  • a une croissance tendancielle très proche de celle du revenu moyen par ménage ;
  • est autocorrélée. Ainsi, un marché a des chances de baisser au cours d’une année N s’il baissait déjà au cours de l’année N-1. Réciproquement, si les prix augmentent au cours d’une année, il existe de fortes chances pour qu’ils augmentent à nouveau l’année suivante. Des périodes pluriannuelles de hausse succèdent donc, après des retournements du marché, à des périodes pluriannuelles de baisse des prix ;
  • est faiblement liée à l’évolution des taux d’intérêt des crédits immobiliers, ce qui s’explique par les arbitrages entre des investissements immobiliers et obligataires ;
  • est faiblement corrélée aux marchés actions. Les périodes de krachs boursiers ne coïncident pas avec un comportement particulier du prix des logements ;
  • est faiblement liée à la taille du parc de logement.

Les prix dépendent aussi de variables « irrationnelles » difficilement mesurables telles que le poids des croyances, les possibilités d’engouement, etc.

cabinet de formation au Maroc

N’hésitez pas à nous contacter pour nous confier votre

ingénierie de formation ou vos besoins en formation :

En présentiel- A distance- En Elearning

Merci.

5/5

Ils nous ont fait confiance !